La gestion de flotte automobile constitue un poste financier majeur pour une entreprise. 

Tout doit ainsi être mis en oeuvre par le gestionnaire de parc pour maîtriser les dépenses liés aux véhicules, qui comprennent en général les coûts d’entretien et de carburant.

En plus d’audits réguliers destinés à contrôler la bonne santé des automobiles et utilitaires à disposition, le gestionnaire se doit d’optimiser les coûts engendrés par l’utilisation et l’entretien de la flotte. 

Le but est de réduire le coût total de propriété (TCO) de chaque véhicule, qui correspond à la somme totale des dépenses liées à son entretien lors de son cycle de vie.

Mais comment ? 

Choisir les bons véhicules

Tout d’abord, il existe plusieurs modes de financement pour des véhicules d’entreprise : 

  • La location courte durée (LCD) 
  • La location moyenne durée (LMD)
  • La location avec option d’achat (LOA)
  • L’achat du véhicule. 

C’est au gestionnaire de déterminer quelle proposition est les plus avantageuse en fonction des moyens financiers à sa disposition. 

Quant au choix des véhicules en question, il doit se fonder sur trois critères primordiaux : 

  • La fiabilité du véhicule
  • La consommation moyenne de carburant
  • Et le niveau d’émissions de CO2 (un véhicule peu polluant permet de réduire le coût de propriété)

Maîtriser l’entretien du véhicule

Après la maîtrise des coûts liés au carburant, l’entretien des véhicules professionnels représente un post de dépense non négligeable. 

C’est pourquoi des vérifications régulières (pneus, freins, moteur) permettent  :

  • D’améliorer la longévité du véhicule, 
  • De maximiser sa valeur, ses performances, 
  • Garantir la sécurité du conducteur durant ses déplacements. 

D’autre part, le contrôle technique de chaque véhicule est obligatoire et doit être effectué tous les deux ans.

Assurez les véhicules

Quelle que soit leur fréquence d’utilisation, tous les véhicules d’un parc automobile doivent être assurés. 

Il existe des contrats spécialement dédiés qui permettent de ne pas avoir de coefficient de réduction majoration (malus/bonus) ou de franchise à payer en fonction de la négociation. 

L’assurance permet de simplifier la gestion du parc dans la mesure ou elle assure tous les véhicules en un seul contrat. 

Mettre en place un carnet de flotte

La fiche de suivi, ou carnet d’entretien du véhicule est un outil indispensable aux gestionnaires de flotte. 

En effet, il est essentiel pour ces derniers d’avoir une vue d’ensemble des véhicules de l’entreprise et de pouvoir être mis rapidement au courant en cas de dysfonctionnement. 

La fiche de suivi (ou carnet de flotte) permet ainsi au responsable d’assurer un contrôle régulier de l’état des véhicules et de prévoir les réparations nécessaires si besoin. 

De plus, le carnet permet au chef d’entreprise de juger de l’engagement de ses salariés. 

Sensibiliser les salariés

En effet, les salariés sont les premiers acteurs de l’entretien de la flotte automobile puisqu’ils se servent des véhicules de fonction de manière régulière.

Aussi, nous vous conseillons de prévoir des journées de prévention et de sensibilisation ou même des stages thématiques. De tels séminaires permettent à chacun de prendre conscience des risques.

Agiroute se mobilise pour assurer la sécurité des employés au travail et propose des formations adéquates pour sensibiliser et informer toutes les entreprises.

C’est en veillant à chaque poste de dépenses mais aussi en faisant appel à la vigilance des salariés que le gestionnaire de flotte parvient à réduire les coûts liés au parc automobile et à en réduire le TCO.